santé publique.org
site produit par Claude Got
ouverture le 31 janvier 1999

COVID-19

Le drame produit par le développement d'une épidémie mondiale impose la description détaillées de l'évolution de la situation, de ses conséquences et des méthodes mises en oeuvre pour limiter les domages produits.

 La gravité et l'évolutivité de l'épidémie de Covid-19 impose la production d'analyses critiques des décisions prises dans des délais cours . Le discours du 14 avril du président de la République a été à la fois long et imprécis. Les deux interventions du Premier ministre ont été encore plus longues, mais le passage à l'acte justifiait cette présentation détaillée.

Le lien vers une table des sujets traités donne accès à des  textes de commentaires ou d'analyses techniques, personnels ou lus au cours de ces derniers mois.

Texte personnel sur les erreurs de gestion de l'épidémie publié par le JDD le 10 mai

La situation : Nous sommes encore dans la phase initiale de la pandémie . Elle peut être divisée en 5 parties (résumé dans COVID-19_phase1) :

  1. espoir initial d'un contrôle des patients zéro et de leurs proches

  2. croissance exponentielle de la mortalité du 4 mars au 26 mars

  3. croissance plus lente ensuite qui est bien représentée par une fonction polynomiale au cours du mois d'avril (avec les décès hospitalisés, comme avec les valeurs globales intégrant les EHPAD et les EMS)

  4.  ce ralentissement produit une inversion de la mortalité hebdomadaire en valeur glissante le 8 avril (maximum de 3 600 pour les hôpitaux)

  5. la réduction du confinement en France prévue pour le 10 mai, sera proche de la fin de cette première phase. Les personnels hospitaliers vont pouvoir vivre normalement et mesurer la qualité exceptionnelle de leur implication dans ce drame.

Commentaires

Chaque partie de ce drame imposait des décisions pertinentes et adaptées dans un délai court.